Définition et bref état des lieux du MDM (Mobile Device Management)

L’Internet et la téléphonie mobile se sont rapidement imposés comme des outils de travail indispensables. En équiper les utilisateurs ne suffit pas : il faut également surveiller leur bon fonctionnement, mettre à jour et détecter les anomalies qui surviennent. C’est à cela que sert le MDM ou Mobile Device Management. La tendance est à faire évoluer le MDM vers l’UEM.

Définition du MDM

Le Mobile Device Management est un terme qui rassemble les outils qui permettent de gérer les flottes de téléphones mobiles d’une entreprise. L’objectif est de fournir aux collaborateurs qui en ont la nécessité un téléphone portable sécurisé, à jour, et possédant les applications nécessaires. Cela évite ainsi l’usage du téléphone personnel et les failles de sécurité que cela induit.

Principales fonctionnalités du MDM

Définition et bref état des lieux du MDM (Mobile Device Management)

Le MDM offre ainsi une multitude de services aux entreprises :

  • Monitoring et tracking des terminaux mobiles : localiser les appareils, savoir qui les possède, connaître leur état de fonctionnement…
  • Mises à jour : pratiquer les mises à jour des applications et des OS, quel que soit le nombre d’utilisateurs.
  • Contrôle des terminaux : en cas de vol ou perte, l’outil de MDM permet de verrouiller ou d’effacer le contenu du terminal.
  • Performance : contrôler le bon fonctionnement des terminaux .
  • Suivi des problèmes : détecter et diagnostiquer toute anomalie à distance.

Limites

Malgré ces fonctionnalités, le MDM montre peu à peu ses limites, au fur et à mesure que les différents terminaux convergent. Le travail se fait en mobilité, à l’aide d’objets connectés et sur différents devices : ordinateur de bureau, ordinateur portable, tablette, téléphone…

L’entreprise ne peut multiplier équipes et outils pour sécuriser ces terminaux, qui doivent également avoir accès au SI pour permettre un travail efficace des collaborateurs. Le MDM ne peut suffire à cela, et l’entreprise doit davantage s’orienter vers un outil d’UEM (Unified Endpoint Management).

Une nouvelle ère : la fin du MDM et l’avènement de l’UEM (User Endpoint Management)

En effet, le MDM (Mobile Device Management) qui gérait que les téléphones mobiles fait désormais place à un nouveau concept beaucoup plus large : l’UEM (Unified Endoint Management ou Unification des points d’accès des utilisateurs) qui englobe la gestion universelle de l’ensemble des terminaux, tablettes, PC ou mobiles (lire à ce sujet sur notre blog Le Mobile Device Management est mort, vive l’Unified Endpoint Management).

En savoir plus :

 

Categories:

Tags:

Comments are closed