Définition de la VDI (Virtual Desktop Infrastructure)et bref état des lieux

Cette technologie de poste de travail virtuel permet de décorréler l’OS du terminal de l’utilisateur, engendrant ainsi des gains en mobilité, sécurité et économies.

Définition de la VDI ou Virtual Desktop Infrastructure

La VDI, Virtual Desktop Infrastructure, que l’on peut traduire par infrastructure de poste de travail virtuel, est une solution permettant d’avoir accès à un OS de bureau hébergé sur un serveur central, depuis son terminal. Il s’agit d’un type de virtualisation de poste de travail, où le serveur est divisé en plusieurs machines virtuelles, à l’aide d’un hyperviseur.

En somme, la VDI est au poste de travail ce que le IaaS et le PaaS ont été pour les serveurs applicatifs dans le cadre du cloud computing.

Le but de la VDI est de s’affranchir des contraintes en matériel informatique en dé-corrélant l’OS de la machine. La puissance de calcul étant déportée sur les serveurs centraux, l’entreprise peut utiliser des terminaux moins performants donc moins coûteux, laisser le choix de ceux-ci à ses collaborateurs, et même les laisser utiliser leur propre matériel (voir la définition du BYOD). Aussi, la VDI permet l’utilisation de différents types de terminaux, tels que des tablettes, ordinateurs portables, smartphones…

La VDI apporte également des bénéfices en matière de sécurité : comme les données sont centralisées, le vol du terminal d’un utilisateur n’aura pas de conséquences sur les données de l’entreprise.

Enfin, la maintenance et le déploiement des OS et des applications sont facilités puisqu’ils s’opèrent directement dans les serveurs de l’entreprise et non dans chaque bureau.

VDI et streaming d’OS, quelle différence ?

Définition de la VDI ou Virtual Desktop Infrastructure

La virtualisation de poste de travail s’effectue principalement sous deux formes : la VDI, et le streaming d’OS. La VDI consiste, comme vu précédemment, à héberger le poste de travail qui sera ensuite utilisé sur un terminal par protocole de déport d’affichage. Cela signifie que l’utilisateur aura la même vue de son OS quel que soit le terminal utilisé.

Le streaming fonctionne de façon différente. Le serveur envoie au poste client le strict nécessaire pour pouvoir faire fonctionner le système. Le serveur charge ensuite sur le poste client les contenus et applications demandées par l’utilisateur, selon ses besoins.

En savoir plus :

 

Categories:

Tags:

Comments are closed